Nord-Kivu : La Lutte pour le Changement a dit non au choix de Ronsard Malonda en sit-in devant le bureau de la CENI ce 7 juillet.

Articles les plus lus

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022...

Alors que toute la classe politique, les organisations de la société civile ainsi que les mouvements citoyens  s’attendait à des reformes de la machine électorale CENI, ils ont tous été surpris par la désignation factice sous fond de controverse de Ronsard Malonda comme représentant des confessions religieuses au sein de la Commission Electorale Nationale Indépendante.


Ronsard Malonda, actuel Secrétaire National Exécutif de la CENI, co-auteur  compositeur des hold-up électoraux de 2006,  2011  et le dernier le plus chaotiques de la République Démocratique du Congo les élections de décembre 2018 qui ont conduit Félix Antoine Tshisekedi  à la présidence de la république et donner une majorité parlementaire au Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila. Ronsard Malonda, un chrétien catholique pratiquant dont la candidature a été portée frauduleusement par le représentant de l’Eglise Kimbanguiste au sein de la plateforme des Confessions Religieuse.


En protestation à cette désignation et à l’entérinement cavalière par l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo, Le mouvement citoyen lutte pour le changement a manifesté ce mardi 07 juillet pour dire non à l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.
Pour ce mouvement, la personne entériné par l’Assemblée Nationale incarne le mal et ouvrirait une voie pour la fraude électorale en 2023. Devant la porte du bureau de la CENI, un mémorandum a été lu par une militante. La Lucha Beni exige au préalable des reformes de cette institution d’appui à la démocratie avant tout consensus au tour de la désignation de ses animateurs. Le mémo a été reçu par le Secrétaire Technique de la Commission Electorale Nationale Indépendante antenne de Beni qui a promis de le transmettre à sa hiérarchie.


Cette marche pacifique partie du stade de Kalinda où était assassiné le militant Freddy Kambale, s’est clôturée sans dérapage  devant le bureau de la CENI sous l’encadrement de la police.

Saddam Patanguli

- Advertisement -

Dernières Actualités

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue de la présidentielle de 2023...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu le mercredi 20 décembre 2023,...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du Congo(RDC), sur les 863 échantillons...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022 dans la ville de Butembo,...

Les articles similaires

DrcActu