Présidence de la Ceni: le député Jean-Baptiste Muhindo donne un ultimatum de trois jours à Mabunda pour annuler l’enterinement de Malonda

Articles les plus lus

Joignant sa voix à celle des milliers des congolais, le député national Jean-Baptiste Muhindo rejette la personne de Ronsard Malonda comme président de la ceni.

Dans une correspondance datée de ce 11 juillet, l’élu de Goma a invité le bureau de l’Assemblée nationale d’annuler sa décision de la plénière du 2 juillet dernier, qui a entériné Malonda comme président de la ceni.

cette décision a été prise en violation des
articles 23, alinéa 2, points I et 19 ainsi que 49 et 70 du reglement interieur de T’Assemblėe Nationale
a une part, et des articles 12, alinca 2 et 25 septies de la loi organique portant organisation et
0nctionnement de la CENI, d’autre part.

À en croire Jean-Baptiste Muhindo, cette décision a été prise en violation des lois y afférentes car l’Assemblée plénière qui l’organe suprême et compétente pour délibérer sur toutes les questions à débattre n’avait pas validé ce sujet.

« Dans son communiqué du 01 juillet, le rapporteur de l’Assemblée nationale avait indiqué que l’ordre du jour concernait un seul point à savoir la poursuite des travaux sur le rapport de la Commission défense et sécurité et adoption des recommandations…
La speakers a présenté sous forme de communiqué du bureau les tractations des confessions religieuses sur leur représentant à la ceni allant jusqu’à invité les élus présents dans la salle à procéder à l’enterinement de Ronsard Malonda comme président de la ceni », a-t-il révélé.

Citant toute une litanie des lois pour dénoncer l’irrégularité de la procédure, le député national Jean-Baptiste Muhindo a donné un ultimatum de trois jours à Jeanine Mabunda pour annuler la décision de l’enterinement de Ronsard Malonda afin de contribuer au rétablissement de la paix sociale.

Marina Ekanya

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu