TRANSCO: 670 nouveaux bus annoncés pour desservir la ville de Kinshasa

Articles les plus lus

Union Sacrée: Augustin Kabuya exhorte Katumbi de quitter le navire

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),...

Nord-Kivu : Séparation avec succès des bébés siamois unis par l’abdomen

Une intervention pour séparer des petits siamois unis par l'abdomen et le foie...

Butembo : Des rassemblements de personnes interdits par la mairie

Toute Personne est obligé de se munir de sa carte d'identité partout où...

Grève des médecins : le gouvernement déterminé à trouver des solutions idoines

Le gouvernement congolais veut mettre fin aux différentes revendications des blouses blanches qui...

Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers...

La Société « Transport du Congo » (TRANSCO) veut renforcer son charroi automobile en vue de combler le défit en engins constaté ces jours-ci sur les principales artères de la ville de Kinshasa.

Dans une interview accordée ce jeudi 17 septembre à drcactu.cd, Jolino Kasanga, chargé de communication de cette société de transport public de la République Démocratique du Congo (RDC) a annoncé l’acquisition prochaine de 670 bus.

Selon le responsable de communication de TRANSCO, une bonne partie de ces matériels roulants viendront de l’extérieur du pays, tandis que une autre partie sera montée sur place.

 » Les bus TRANSCO sont devenus rares dans la capitale parce qu’on constate ces derniers temps des embouteillages monstres dans la ville. On peut rester une heure ou plus dans un arrêt de bus et ne pas voir un seul bus arriver. Mais ce qui est sûr, la société attend les bus. Incessamment 440 bus nous arriveront du Brésil et dans les jours à venir 230 autres bus seront montés sur place », a révélé Jolino Kasanga.

Ce cadre de la société TRANSCO a indiqué par ailleurs que tous ces bus vont desservir uniquement la ville de Kinshasa, qui à elle seule a besoin de 1500 bus pour combler totalement le besoin en transport de ses habitants.

Sachez que cette entreprise de transport public avait perdu dernièrement plusieurs de ses bus dans un incendie déclaré dans ses dépôts. Beaucoup parmi ces matériels roulants également sont immobiles, faute des pièces de rechange.

Zouma Louis-Arthur

- Advertisement -

Dernières Actualités

Union Sacrée: Augustin Kabuya exhorte Katumbi de quitter le navire

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),...

Nord-Kivu : Séparation avec succès des bébés siamois unis par l’abdomen

Une intervention pour séparer des petits siamois unis par l'abdomen et le foie s'est déroulée avec succès mardi...

Butembo : Des rassemblements de personnes interdits par la mairie

Toute Personne est obligé de se munir de sa carte d'identité partout où elle se trouve. La décision...

Grève des médecins : le gouvernement déterminé à trouver des solutions idoines

Le gouvernement congolais veut mettre fin aux différentes revendications des blouses blanches qui revendiquent depuis maintenant plusieurs mois,...

Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers de Kwango de réclamer auprès...

Les articles similaires

DrcActu