Tension à Butembo: pas d’inhumation des victimes, les manifestants dispersés !

Articles les plus lus

Ruwenzori : 2 combattants ADF neutralisés dans un combat corps à corps avec les FARDC

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé...

13 juin-13 août, 2 mois déjà que les FARDC perdaient Bunagana au profit du M23

La cité de Bunagana à la frontière du Nord-Kivu avec l’Ouganda totalise deux...

Butembo : la MONUSCO condamne le regain de violence

Dans un communiqué publié vendredi 12 août 2022 à Kinshasa, la Mission des...

Bukavu: 5 maisons dont une Église consumées par le feu

Un énième incendie vient d’être déclaré l'après-midi de ce vendredi 12 Août 2022...

JI de la Jeunesse : le CUJ/Beni appelle les jeunes à se désolidariser des ADF et des Maï-Maï

Le Président du Conseil Urbain de la Jeunesse de la ville de Beni,...

L’inhumation des civils tués lors de la manifestation anti-Monusco n’a pas eu lieu hier vendredi comme prévue suite à une tension entre les éléments de la police et les membres des mouvements citoyens et groupes de pression organisateurs des manifestations anti-Monusco.

Les éléments de l’ordre ont dispersé les membres de ces groupes de pression restés en veillé mortuaire au rond-point VGH à Butembo, et ont récupéré les corps des victimes de la manifestation et les amener dans une destination qui reste à découvrir.

Des blessés parmi les manifestants ont encore été enregistrés. Certains des manifestants qui étaient sur place, indiquent que c’était aux environs de 2 heures du matin que les forces armées de la République Démocratique du Congo FARDC en coalition avec les éléments de la Police nationale congolaise étaient venus de tous les côtés et ont crépité plusieurs balles pour les disperser.

C’est après ces échauffourées qui ont duré plus de trente minutes que les forces de sécurité et de défense ont pu récupérer les corps des victimes de la manifestation anti-Monusco et les amener dans une destination qui reste à découvrir.

Il y a lieu de signaler que les manifestants avaient déjà accepté d’entrer les leurs au cimetière public de Kitatumba et les tombes y étaient déjà creusées depuis la soirée de ce vendredi 29 juillet, après qu’ils soient déguerpis de l’espace Florida au quartier Congo Ya Sika à MGL. Ce matin, les manifestants promettent de se réorganiser et poursuivre leur lutte.

Senga Butela

- Advertisement -

Dernières Actualités

Ruwenzori : 2 combattants ADF neutralisés dans un combat corps à corps avec les FARDC

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé...

13 juin-13 août, 2 mois déjà que les FARDC perdaient Bunagana au profit du M23

La cité de Bunagana à la frontière du Nord-Kivu avec l’Ouganda totalise deux mois sous contrôle de la...

Butembo : la MONUSCO condamne le regain de violence

Dans un communiqué publié vendredi 12 août 2022 à Kinshasa, la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du...

Bukavu: 5 maisons dont une Église consumées par le feu

Un énième incendie vient d’être déclaré l'après-midi de ce vendredi 12 Août 2022 sur avenue Pesage 2 au...

JI de la Jeunesse : le CUJ/Beni appelle les jeunes à se désolidariser des ADF et des Maï-Maï

Le Président du Conseil Urbain de la Jeunesse de la ville de Beni, Maître D'Alzon Mikundi appelle les...

Les articles similaires

DrcActu