CENI : L’ outil ACS-Plus du CAFCO présenté à Denis Kadima

Articles les plus lus

Ruwenzori : 2 combattants ADF neutralisés dans un combat corps à corps avec les FARDC

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé...

13 juin-13 août, 2 mois déjà que les FARDC perdaient Bunagana au profit du M23

La cité de Bunagana à la frontière du Nord-Kivu avec l’Ouganda totalise deux...

Butembo : la MONUSCO condamne le regain de violence

Dans un communiqué publié vendredi 12 août 2022 à Kinshasa, la Mission des...

Bukavu: 5 maisons dont une Église consumées par le feu

Un énième incendie vient d’être déclaré l'après-midi de ce vendredi 12 Août 2022...

JI de la Jeunesse : le CUJ/Beni appelle les jeunes à se désolidariser des ADF et des Maï-Maï

Le Président du Conseil Urbain de la Jeunesse de la ville de Beni,...

L’outil « Analyse Comparative des Sexes et Plus » (ACS-Plus) du Cadre Permanent de Concertation de la Femme Congolaise (CAFCO) a été présenté au président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima.

Une délégation des femmes de cette structure a échangé mercredi avec le numéro 1 de la CENI dans son cabinet de travail.

Selon Félicité Kanku chargée des finances qui faisait partie de cette délégation, l’outil en question consiste à renforcer le concept genre.

« La CENI est notre partenaire et nous avons l’obligation de nous renforcer en capacités. En venant à la rencontre du président de la centrale électorale, nous nous sommes munies d’un nouvel outil que nous lui avons présenté. Celui-ci renforce le genre qui est un concept transversal devant s’appliquer dans tous les domaines de la vie. C’est en somme une ‘’Analyse comparative des sexes et plus’’ et l’avons présenté au numéro un de la ceni, pour qu’il soit intégré dans les politiques et les programmes. Et le président Denis Kadima s’est montré réceptif et a manifesté la volonté de renforcer davantage, pour une meilleure appréhension de cet outil », a indiqué Félicité Kanku Bidikebela, chargée des finances de CAFCO.

Pour sert elle, l’outil consiste à évaluer les répercussions potentielles des politiques, des programmes et initiatives sur les femmes, les hommes et les personnes de diverses identités de genre. Il ne se limite pas aux différences biologiques (sexe) et socioculturelles (genre).

Ainsi, l’utilisation de l’ACS Plus implique d’adopter une approche qui tienne compte du genre et de la diversité.

Pour rappel le CAFCO est une plateforme des femmes de la société civile et des partis politiques engagées pour la promotion des droits humains spécifiques de la femme et la protection du bien-être de la population.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -

Dernières Actualités

Ruwenzori : 2 combattants ADF neutralisés dans un combat corps à corps avec les FARDC

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé...

13 juin-13 août, 2 mois déjà que les FARDC perdaient Bunagana au profit du M23

La cité de Bunagana à la frontière du Nord-Kivu avec l’Ouganda totalise deux mois sous contrôle de la...

Butembo : la MONUSCO condamne le regain de violence

Dans un communiqué publié vendredi 12 août 2022 à Kinshasa, la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du...

Bukavu: 5 maisons dont une Église consumées par le feu

Un énième incendie vient d’être déclaré l'après-midi de ce vendredi 12 Août 2022 sur avenue Pesage 2 au...

JI de la Jeunesse : le CUJ/Beni appelle les jeunes à se désolidariser des ADF et des Maï-Maï

Le Président du Conseil Urbain de la Jeunesse de la ville de Beni, Maître D'Alzon Mikundi appelle les...

Les articles similaires

DrcActu