Guerre dans l‘Est: Fayulu veut l’augmentation du budget des FARDC

Articles les plus lus

Ruwenzori : 2 combattants ADF neutralisés dans un combat corps à corps avec les FARDC

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé...

13 juin-13 août, 2 mois déjà que les FARDC perdaient Bunagana au profit du M23

La cité de Bunagana à la frontière du Nord-Kivu avec l’Ouganda totalise deux...

Butembo : la MONUSCO condamne le regain de violence

Dans un communiqué publié vendredi 12 août 2022 à Kinshasa, la Mission des...

Bukavu: 5 maisons dont une Église consumées par le feu

Un énième incendie vient d’être déclaré l'après-midi de ce vendredi 12 Août 2022...

JI de la Jeunesse : le CUJ/Beni appelle les jeunes à se désolidariser des ADF et des Maï-Maï

Le Président du Conseil Urbain de la Jeunesse de la ville de Beni,...

Dans l’Est de la RDC, la situation sécuritaire demeure toujours préoccupante. Les combats entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 ont refait surface à Rutshuru au Nord-Kivu, occasionnant des déplacements massifs de la population.

L’opposant Martin Fayulu s’interroge sur ce que fait le gouvernement au moment où, alerte-t-il, les forces négatives soutenues par le Rwanda s’organisent pour s’accaparer de Rumangabo après l’occupation de la cité de Bunagana. Pour le président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDé), l’heure n’est pas à la distraction. A cet effet, il réitère son appel pour la réforme et l’augmentation du budget de l’armée, afin de protéger l’intégrité territoriale de la RDC.

« Bunagana est toujours entre les mains du M23. Ces supplétifs du Rwanda s’organisent pour s’accaparer de Rumangabo. Que fait le gouvernement dit des ‘’warriors’’? Halte à la distraction. Notre armée doit être réformée et dotée des moyens adéquats pour protéger notre territoire », a-t-il proposé.

A Rumangabo, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont déjoué une infiltration menée par l’armée rwandaise et ses alliés du M23, a annoncé le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 au Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Guillaume Njike.

Les affrontements ont repris dans la matinée de mardi 2 août, entre l’armée et ces rebelles dans la localité de Kanombe. Des tirs nourris ont été entendus jusque mardi dans la soirée et ont provoqué une psychose dans la région, occasionnant un déplacement massif des populations.

Senga Butela

- Advertisement -

Dernières Actualités

Ruwenzori : 2 combattants ADF neutralisés dans un combat corps à corps avec les FARDC

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé...

13 juin-13 août, 2 mois déjà que les FARDC perdaient Bunagana au profit du M23

La cité de Bunagana à la frontière du Nord-Kivu avec l’Ouganda totalise deux mois sous contrôle de la...

Butembo : la MONUSCO condamne le regain de violence

Dans un communiqué publié vendredi 12 août 2022 à Kinshasa, la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du...

Bukavu: 5 maisons dont une Église consumées par le feu

Un énième incendie vient d’être déclaré l'après-midi de ce vendredi 12 Août 2022 sur avenue Pesage 2 au...

JI de la Jeunesse : le CUJ/Beni appelle les jeunes à se désolidariser des ADF et des Maï-Maï

Le Président du Conseil Urbain de la Jeunesse de la ville de Beni, Maître D'Alzon Mikundi appelle les...

Les articles similaires

DrcActu