Kamerhe à Bunagana : « je négocie toujours avec le danger et l’insécurité »

Articles les plus lus

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022...

Il a bravé la peur et pris le risque que d’aucuns craignent encore. Kamerhe a foulé le sol de Bunagana ce mercredi 24 septembre. Même au prix de sa vie, le pacificateur est prêt à tout pour sauver son pays.

Militant de paix, le leader de l’UNC n’a pas hésité de communier avec ceux qui vivent les atrocités commises par les rebelles du M23 au quotidien.

« Je suis un combattant de paix, donc je négocie toujours avec le danger et l’insécurité. Venir aujourd’hui ici, dans cette zone rouge, comme c’est pour rechercher la paix, je n’hésite pas. Vous y vivez donc nous pouvons aussi y vivre », s’est-il adressé aux habitants de Bunagana.

Vital Kamerhe a révélé qu’il avait promis au président de la République, Félix Tshisekedi qu’il va se rendre à Bunagana pour sortir son peuple de cette situation ignoble. Tout de même, il a invité les Congolais de cette contrée de quitter les groupes armés pour sauver la République.

« J’ai décidé de venir affronter ce danger dont les politiciens craignent. Moi j’ai dis au chef de l’État je vais y aller. Si vous vivez dans ce danger permanent pourquoi ne pas venir vous en sortir? Sachez que tout va commencer d’abord par vous-même. Sortez de groupes armés », a-t-il convié.

Après l’étape de Bunagana, VK accompagné de sa femme est entré à Kiwanja dans le territoire de Rutshuru. Le message est le même : la paix. « Je suis venu à Kiwandja vous dire que nous sommes fatigués de cette guerre et insécurité. Je me joins à vous, ensemble terminons cette guerre. Aimez-vous d’abord entre communautés locales. Sortez des groupes armés et travaillez pour le développement », a conseillé Kamerhe.

Même à Kanyabayonga, comme partout où il est passé, Vital Kamerhe a mis l’accent sur la bonne cohabitation entre les communautés locales, la sortie des groupes armés et l’implication du gouvernement dans l’accompagnement de la population.

Strada

- Advertisement -

Dernières Actualités

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue de la présidentielle de 2023...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu le mercredi 20 décembre 2023,...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du Congo(RDC), sur les 863 échantillons...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022 dans la ville de Butembo,...

Les articles similaires

DrcActu