Agression rwandaise : les chrétiens catholiques dans la rue à travers le pays

Articles les plus lus

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa,...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents...

Les rues des grandes villes de la République Démocratique du Congo ont été envahies dimanche par les fidèles catholiques. Dans la ville de Kinshasa, plusieurs chrétiens sont descendus pour dénoncer l’agression rwandaise sous couvert du M23.

En effet , cette mobilisation générale fait suite à l’appel de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), lancé à toutes les personnes éprises de paix, pour dire non à cette situation imposée injustement à la RDC, sous l’œil impuissant de la communauté internationale.

Plusieurs acteurs politiques ont également pris part à cette marche notamment, le coordonnateur de la coalition Lamuka, Martin Fayulu , qui au cours de cette marche n’a pas hésité de dénoncer l’hypocrisie de la communauté internationale.

“Les catholiques ont pointé du doigt certains pays membres de la communauté internationale, l’ONU, l’UA, la Belgique, la France, les USA…Pourquoi ces pays sont-ils hypocrites. Tout le monde sait que c’est le Rwanda qui agresse le Congo. Tout le monde sait que l’Ouganda a des intérêts au Congo et participe à cette agression », a-t-il souligné.

Et de poursuivre :  » Pourquoi le Conseil de sécurité ne dit-il pas à ces pays de retirer les forces du M23. On sait bien que les forces du M23 sont les Rwandais. On sait bien que le Secrétaire général des Nations-unies, l’a dit clairement ».

Depuis Rome où il se trouve, le Cardinal Fridolin Ambongo, s’est dit de cœur avec tous les fidèles catholiques à travers les pays, avant de de mentionner que la marche de ce jour n’avait aucune coloration politique.

Senga Butela

- Advertisement -

Dernières Actualités

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa, pour permettre aux fidèles d'aller...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il vienne ici et vive notre...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de la découverte d'un corps expéditionnaire...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents marchés de la ville de...

Les articles similaires

DrcActu