Ambongo prévient : « notre marche n’a aucune signification politique »

Articles les plus lus

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa,...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents...

Fridolin Cardinal Ambongo a prévenu dans une vidéo de mobilisation depuis Rome, que la marche à l’appel des évêques catholiques de ce dimanche n’a aucune connotation politique.

Le prélat a laissé entendre que la manifestation est un moyen pour eux, de montrer à la face du monde que les Congolais sont unis pour défendre leur souveraineté.

« Notre marche ça n’a aucune signification politique mais c’est plutôt pour montrer au monde entier que nous sommes un seul Peuple uni pour la cause nationale, uni pour l’unité et la souveraineté de notre pays mais aussi pour la dignité de notre Peuple », a-t-il déclaré.

La même source a estimé que les Congolais touchés par la souffrance de son pays doivent se lever pour s’opposer au projet de balkanisation de la RDC.

« La finalité c’est d’exprimer notre ras-le-bol face à cette crise à répétition qui dure au Congo depuis près de trois décennies et on ne voit pas des pistes de solutions dans l’horizon, voilà pourquoi les évêques ont lancé cet appel », a-t-il épinglé.

Et d’ajouter : « Même si je suis loin à Rome pour des raisons qui s’imposent à moi non seulement mais aussi à partir de lundi jusqu’à mercredi nous aurons le collège des cardinaux avec le Saint-Père, donc il m’est impossible d’être à Kinshasa en ce moment-ci. Mais je voudrais dire à mon Peuple qui est à Kinshasa et au Congo toute ma proximité, ma communion et mon soutien », a-t-il annoncé.

En séjour apostolique en Italie, Ambongo a proclamé sa communion avec les Congolais qui manifestent contre le projet de la balkanisation de la RDC. D’ailleurs, l’archevêque métropolitain de Kinshasa a pris possession, samedi 03 décembre, de son Église Saint Gabriel Archange (San Gabriele Arcangelo all’Acqua Traversa), qui est l’Église de son titre cardinalice à Rome.

Strada

- Advertisement -

Dernières Actualités

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa, pour permettre aux fidèles d'aller...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il vienne ici et vive notre...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de la découverte d'un corps expéditionnaire...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents marchés de la ville de...

Les articles similaires

DrcActu