Sud-Kivu : une dizaine de miliciens tués par les FARDC à Minembwe

Articles les plus lus

Dix miliciens de la coalition rebelle Twirwaneho-Makanika ont été neutralisés par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), jeudi 29 décembre 2022, à Minembwe, en territoire de Fizi, au Sud-Kivu.

Cette information est du Porte-parole de la Douzième Brigade de Réaction Rapide, basée à Minembwe, le lieutenant Jérémie Meya, 16 autres ont été blessés, côté ennemi tandis que l’armée compte 4 blessés.

« La situation sécuritaire reste troublée suite aux attaques simultanées du groupe armé Twirwaneho-Makanika nos forces dans certains milieux environnants Minembwe centre dont Masha, Evomi ainsi que UGEAFI. Bilan du côté ennemi fait état de 10 morts et 16 blessés,tandis que du côté ami 04 blessés. »explique-t-il.

Jérémie Meya fait savoir que l’objectif principal de ces rebelles est d’attaquer l’état-major de la Douzième Brigade de Réaction Rapide.

« Signalons que depuis l’occupation du bastion Makanika et alliés à la forêt Bijabu par la force régionale,les belligérants ont effectué un mouvement pour instaurer la menace dans la partie sud du Haut-plateau dont : Kabingo ,Kakangara,Murinza ainsi que Masha.Comprenez que pour l’instant la situation est sous contrôle,et nos forces intensifient les patrouilles en profondeur en vue de bien contrôler la zone. « , a-t-il laissé entendre.

Le commandant par intérim de la Douzième Brigade de Réaction Rapide, le Colonel Dem Rugabisha Alexis demande aux différents groupes armés de déposer les armes en rapport avec le programme PDDRC-S lancé par le chef de l’Etat.

Aristide BARAKA YISUNGA

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu