Equity BCDC : Les experts invitent la BCC à mettre la banque sous surveillance

Articles les plus lus

La Banque Centrale du Congo (BCC) est invitée à mettre Equity-BCDC, deuxième banque commerciale de République démocratique du Congo, sous surveillance après l’annonce d’un écart de 11 millions de dollars dans ses comptes transit.

Selon Noël Tshiani, l’ancien cadre de la Banque Mondiale, la Banque centrale du Congo doit passer à l’acte sans délai.

« Le compte transit est compris comme un compte interne à une banque dans lequel sont enregistrées plusieurs opérations bancaires avant d’affecter le compte ad hoc concerné.Cette situation démontre qu’il existe une fraude interne. La BCC doit envoyer une équipe de surveillance à Equity-BCDC sans delai « , a-t-il a expliqué.

Et de poursuivre : « À la fin, on découvrira que les pertes (écarts d’actif) seront de loin beaucoup plus grandes que les 11 millions de dollars américains identifiés à ce stade. Cette banque pourrait être dans une situation plus critique qu’elle n’apparaît « .

De son côté , la BCC ne s’est pas encore prononcée depuis la publication de ce communiqué.

Il sied de noter qu’en 2016, la banque commerciale la mieux implantée en RDC, Banque internationale d’Afrique au Congo (BIAC), avait fermé rappelant des années sombres au cours desquelles, les Congolais avaient perdu toute confiance aux banques privées.

Selon les experts banquiers congolais, cette communication d’Equity-BCDC démontre, une fois de plus, que l’espace bancaire en RDC peine toujours à gagner la confiance des épargnants congolais échaudés par des pertes sèches de leurs épargnes à cause du manque de respect des normes.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu