2023 : L. Bonganga prend acte des opérations lancées par la CENI

Articles les plus lus

Profondément attachée au respect de la constitution, l’APETM Plateforme politique de l’opposition, prend acte du
fait que la CENI, au regard du calendrier électoral qu’elle a publié, s’est conformée aux dispositions de l’article 73 de la Constitution relatives à la convocation du scrutin pour l’élection du président de
la République.

« L’Alliance des Pro-Etienne Tshisekedi wa Mulumba(APETM) suit attentivement l’évolution de la situation sécuritaire et politique du pays marquée principalement par la poursuite de la guerre d’agression et d’occupation qui sévit dans la partie Est de la RDC, les massacres qui endeuillent la région de Kwamouth ainsi que le lancement, par la CENI, des opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs »,a déclaré le responsable de la plateforme, Lisanga Bonganga.

Tout en déplorant l’absence du consensus, à toutes les étapes du processus électoral, l’opposant lance un vibrant appel au peuple congolais pour qu’il s’approprie ce processus
électoral.

À cet effet, l’APETM demande instamment aux populations congolaises, surtout à toute la diaspora, de s’enrôler massivement pour participer au vote, surveiller celui-ci dans son déroulement afin d’exercer leur souveraineté conformément à l’article 5 de la Constitution.

L’APETM tient à rappeler à l’opinion qu’elle a un candidat à
l’élection présidentielle en la personne de Jean-Pierre Lisanga Bonganga. « Cette candidature s’inscrit dans le cadre de la promotion, la vulgarisation et la cristallisation des nobles idéaux de
feu Dr. Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA, l’APETM en sigle
d’heureuse mémoire », indique-t-on dans la déclaration.

Après avoir, constaté sur le terrain, des tâtonnements et parfois des cafouillages qui s’observent dans les opérations d’enrôlement des électeurs, l’APETM a dernièrement pris la liberté d’approcher la CENI pour mener un plaidoyer devant
permettre le bon déroulement des opérations d’enrôlement. « L’APETM espère que la CENI va tenir sa promesse de la recevoir chaque fois que de besoin,pour contribuer à améliorer davantage les opérations d’enrôlement
des électeurs », a-t-il ajouté.

En tout état de cause, l’APETM prône et soutient fermement des élections inclusives, transparentes, crédibles et
apaisées qui doivent se tenir dans le délai constitutionnel.

« Si d’aventure, pour une raison ou une autre, le calendrier électoral n’est pas respecté, l’APETM en communion avec toutes les forces politiques et sociales acquises au changement se
réservent le droit de tirer toutes les conséquences politiques qui
s’imposent »,a prévenu Lisanga Bonganga.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu