Beni : les services de sécurité déjouent un attentat visant l’administrateur militaire

Articles les plus lus

Un attentat visant l’administrateur du territoire de Beni a été déjoué par les services de sécurité de la République démocratique du Congo lundi 16 janvier dans la cité de Kasindi-Luburiha, secteur de Ruwenzori, dans la province du Nord-Kivu.

« Je félicite les services de sécurité qui m’ont sauvé la vie à Kasindi, alors que j’étais entrain de coordonner les activités d’évacuation des victimes blessées par la bombe du dimanche 15 janvier dans l’église de la 8ème CEPAC », a déclaré ce jeudi le colonel Charles Ehuta Omeonga, administrateur militaire du territoire de Beni.

« J’ai été alerté par les services de sécurité de la communication de repérage et par la communication transfrontalière, qu’un kamikaze cherche à m’atteindre pour en finir avec moi », a-t-il dit, avant d’adresser ses félicitations aux services de sécurité congolais pour leur professionnalisme, précisant par ailleurs que l’attentat était préparé par des kamikazes ADF/MTM.

Les données téléphoniques des repérages orientés par les services avaient permis de localiser le potentiel kamikaze, mais ce dernier a réussi à s’éclipser dans la nature, a ajouté Charles Ehuta Omeonga.

Toutefois, les enquêtes autour de ce projet d’attentat et du drame de Kasindi survenu le dimanche dernier, au cours duquel au moins 14 personnes ont trouvé la mort, se poursuivent et des suspects continuent à être interpelés pour des raisons d’enquête, a-t-il précisé.

Le colonel Ehuta Omeonga a appelé ses administrés à la vigilance et à contrôler son entourage dans les églises, au marché et à éviter les attroupements pour éviter d’autres surprises similaires, estimant que l’ennemi qui est en errance suite à la puissance de feu des FARDC a pris pour cible les attroupements.

Il a enfin félicité la collaboration de la population qui permet aux FARDC et à leurs alliés des forces de défense ougandaises (UPDF) de poursuivre l’ennemi dans ses retranchements.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu