RDC : 5,2 milliards USD prévus pour les investissements en 2023

Articles les plus lus

Les dépenses d’investissements en République démocratique du Congo (RDC) pour l’exercice budgétaire 2023 sont estimées à 10.577,9 milliards de FC, soit 5,037.095.238,095 USD représentant un taux d’accroissement de 45,8% par rapport à leur niveau de l’exercice 2022 où il se situait à 37,8% des dépenses du Budget général.

« La Loi de Finances 2023 déposée à l’Assemblée nationale par le gouvernement a arrêté à hauteur de 29.520,9 milliards de FC équivalant à 14,6 milliards de USD », a-t-on lu dans cet instrument des finances publiques.

Les dépenses d’investissements sont principalement axées sur les projets des secteurs sociaux et porteurs de croissance.

Elles se déclinent comme suit : – Investissement sur ressources propres : 6.123,9 milliards de FC, représentant 21,9% des dépenses du Budget général et devant couvrir : les projets du gouvernement central chiffrés à 1.946,8 milliards de FC incluant les projets inscrits dans le Programme de développement local de 145 territoires; la contrepartie gouvernementale d’un import de 150,0 milliards de FC; les projets des provinces évalués à 2.349,2 milliards de FC; le fonds de péréquation chiffré à 1.678,0 milliards de FC, représentant 10% des recettes à caractère national.

Pour l’exercice 2023, un accent est mis sur le financement des projets de développement dans le secteur agricole (culture, pêche, élevage, pisciculture, sylviculture, etc.) et dans le secteur rural (développement rural).

Il sied de souligner que l’enveloppe de 40% de la quote-part des provinces dans les recettes à caractère national, hors rétrocession aux administrations financières et fonds de péréquation, est chiffrée à 6.712,0 milliards de FC.

Elle comprend les rémunérations transférées de 3.624,5 milliards de FC, le transfert au titre de fonctionnement de 738,3 milliards de FC et l’investissement de 2.349,2 milliards de FC.

Quant aux dépenses d’investissements sur ressources extérieures, elles se chiffrent à 4.453,9 milliards de FC, représentant 15,9% des dépenses du budget général, soit un taux d’accroissement de 60,5% par rapport à son niveau du budget de l’exercice 2022.

Les principaux projets d’investissements tant sur ressources propres qu’extérieures programmés pour 2023 se focalisent essentiellement sur la mise en œuvre du Programme de Développement Local à la base de 145 territoires.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu