Le spaghetti au Mbwengi (haricots), un plat adulé des jeunes kinois

Articles les plus lus

Manger est une obligation pour un être humain. Cela permet au corps d’être en forme et en bonne santé, d’ avoir de la force et surtout autant d’années que l’on peut.

Dans la ville de Kinshasa, la plupart des personnes, surtout les jeunes qui sortent tôt sans prendre le petit déjeuner à domicile fréquentent, des restaurants pour se nourrir et ainsi, avoir de la force pour travailler. Certains, avec des revenus faibles vont dans des restaurants de fortune communément appelés »Malewa ». Ceux-ci sont souvent construits en matériaux non durables, comme des tôles usées, des sacs, le tout soutenus par des bambous. Plusieurs mets y sont proposés et parmi les plus prisés figurent le spaghetti au Mbwengi (haricots).

Beaucoup parmi les kinois sont attirés par ce plat rapide et simple à préparer et surtout moins cher, à la portée des toutes les bourses, même celles des écoliers.

Pour certains kinois interrogés, avec 1000 FC, il y a lieu de manger à satiété et calmer sa fin jusqu’au soir, avant de se restaurer chez soi à la maison. Il suffit à cet effet de débourser au moins 500 FC pour avoir une bonne quantité de spaghetti et 300 FC pour le Mbwengi.

« Dans des restaurants ordinaires, les prix des plats dignes à rassasier un adulte sont incontestablement 10 fois plus chers. Raisons pour laquelle nous préférons venir ici « , a lancé un jeune trouvé dans un Malewa.

Néanmoins, les malewa ne répondent toujours pas aux normes d’hygiène requise, malgré les différents plats à faible coût qu’on y offre. Attirés par le prix très bas, beaucoup s’exposent inévitablement aux maladies des mains sales avec des mouches et autres agents vecteurs. L’être humain a plutôt intérêt à consommer des aliments sains pour se maintenir et garder la forme pour vivre longtemps.

DM

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu