RDC: Les pétroliers exigent 12 millions de dollars de manque à gagner et menacent de fermer les stations-service

Articles les plus lus

Le président de l’Association des pétroliers du Congo , Emery Mbatshi est revenu sur la situation de la subvention que leur doit le gouvernement congolais, dans une déclaration faite mercredi 22 février devant la presse.

Les pétroliers privés de la RDC exigent au gouvernement congolais , le paiement de 12 millions de dollars de manque à gagner.

« Ça fait deux ans que nous n’avons aucun paiement… La fermeture est envisagée parce qu’on ne va pas vendre du vent », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : »Nous n’avons jamais demandé aux gens de fermer. Mais quand on a rien, on ne va vendre du vent ni de l’eau. Ceux qui ont encore du stock vont continuer à vendre, mais ceux qui n’en ont pas vont fermer ».

Il faut noter que dans quelques stations-services de Kinshasa, à lemba, Limete et Matete, les files d’attente se constatent déjà , même si aucune raison n’est évoquée.

Le Gouvernement congolais avait annoncé, le vendredi 27 mai 2022, un décaissement imminent de 30 millions de dollars américains en faveur des sociétés pétrolières au titre de manque à gagner.

Pour le Ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu qui avait livré cette nouvelle aux responsables des sociétés pétrolières, cette enveloppe devrait permettre à celles-ci de continuer de s’approvisionner afin de ne pas interrompre la distribution des produits pétroliers.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu