Arrestation de Junior Nkole: Catherine Kathungu sollicite sa libération

Articles les plus lus

Dans une lettre publiée ce dans la soirée ce lundi 27 février, la Ministre de la Culture, Arts et Patrimoine, Catherine Kathungu Furaha, sollicite l’implication de la ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo, pour l’obtention de la liberté de l’artiste humoriste Junior Nkole , arrêté depuis le 9 février dans les locaux de l’Agence Nationale de Renseignement.

Selon sa famille , la raison de cette détention est le partage d’une production vidéo de lui considérée comme tribale, dans le cadre de son travail d’humoriste. Il s’est mis en scène comme un chef de la tribu Luba qui n’engage que ses frères et réprime méchamment les autres.

« Dans la vidéo l’artiste dénonce et non incite à cette antivaleur. En tant que garante de la promotion et du développement des activités culturelles et artistiques en rapport avec la lutte contre les antivaleurs, je sollicite votre implication pour obtenir la libération de l’Artiste dont les membres de famille meurent d’inquiétude et d’angoisse en ce moment », peut-on lire dans la lettre de la ministre de la culture.

Depuis son arrestation , plusieurs voix d’artistes se sont levées ces derniers jours pour exiger sa libération car, disent-elles, il a dénoncé et non incité à cette anti-valeur du tribalisme.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu