Idjwi: le député national Akili Miruho Prosper s’est fait enrôlé

Articles les plus lus

Le meilleur élu du territoire d’Idjwi, le député national Akili Miruho Prosper s’est acquitté de son devoir ce samedi 11 mars 2023 à l’institut Kashofu dans le Mpene en territoire d’Idjwi au Sud-Kivu.

Accompagné par ‘es cadres, militantes et militants de son parti politique Union pour la Nation Congolaise (UNC), parti cher à Vital Kamerhe, ainsi que d’autres organisations et structures qui accompagnent ses actions politiques.

Se confiant à la presse au sortir du centre d’enrolement le meilleur élu du territoire d’Idjwi en 2018 a lancé un appel vibrant à tous les insulaires qui tardent encore les pas de se faire enrôler comme lui. Selon Akili Miruho Prosper, s’enrôler donne non seulement le pouvoir de s’exprimer lors du voter en votant un des futurs députés à tous les niveaux soucieux du bien être du social et du développement d’Idjwi, mais donne aussi le droit à la carte d’électeur faisait actuellement office de la carte d’identité.

« Je suis venu pour m’ enrôler chose que je viens de faire. J’invite tout le monde a se faire enrôler comme je viens de le faire. Je vous informe également que pendant mon séjour ici chez nous, je vais profiter de récolter vos difficultés, je vais écouter toutes les couches sociales, je veux également finaliser avec la construction du marché Musheke, je vous rappelle également mes projets; l’eau, l’électricité ainsi que la construction des routes de Kihumba à Muhumba. Je vous assure que l’île d’Idjwi sera comme le Singapour une fois à un poste de prise de décision, je suis votre enfant et je vous porte tous dans mon cœur je veux mettre toutes les batteries en marche pour le bien être de tous les bahavu » a rassuré Akili Miruho Prosper à sa base.

Comme tout citoyen congolais et respectueux des lois de la République, Akili Miruho Prosper surnommé « sauveur de l’île d’Idjwi », a réussi là où les autres ont échoué. C’est-à-dire, sans troubler l’ordre publique au centre d’enrôlement ni bousculer qui que ce soit. il s’est aligné sur le fil pour attendre son tour, afin d’entrer dans la salle d’enrôlement. un bel exemple salué par le chef de centre de l’institut Kashofu et des tous les insulaires rencontrés sur le lieu.

Aristide BARAKA YISUNGA

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu