Bosembe agressé à Paris, Patrick Muyaya promet des sanctions aux auteurs de cette violence

Articles les plus lus

Le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya annonce que la justice sera faite contre les agresseurs du président du CSAC, Christian Bosembe à Paris où il séjourne depuis peu.

Le Ministre de la Communication et des médias rassure que l’État congolais travaillera avec les autorités françaises quant à ce avant de rappeler que la violence n’a aucune place en démocratie.

« Je viens d’échanger avec Christian Bosembe, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), plus de peur que mal. Je condamne fermement l’agression dont il a été victime. Avec les autorités françaises, nous allons travailler pour que justice soit faite. La violence n’a aucune place en démocratie »,a-t-il annoncé sur Twitter.

Dans une vidéo devenue virale, M. Bosembe a été copieusement tabassé par des personnes non autrement identifiées. On pouvait l’entendre supplier ses agresseurs en leur rappelant qu’il était leur frère, mais malheureusement, ces barbares sont restés insensibles.

Néanmoins, les messages de soutien fusent de partout, de tout bord. Les professionnels des médias appellent à l’implication du gouvernement congolais pour que prennent fin ce phénomène « combattants ».

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu