9ème jeux de la francophonie : il faut accélérer les travaux en cours (Gouvernement)

Articles les plus lus

La 9ème édition des Jeux de la Francophonie sera bel et bien organisée à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Cette assurance est du gouvernement congolais, qui précise que toutes les batteries sont mises en marche pour que les choses se déroulent selon les normes de la francophonie.

Toutefois il est important d’accélérer les travaux qui semblent dans certains cas marcher à pas de tortue. C’est la décision prise par le gouvernement congolais au cours de la réunion présidée mercredi par le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. L’objectif était de se rendre compte du niveau d’avancement des travaux de construction des infrastructures qui seront mises à contribution et statuer sur d’autres aspects organisationnels. 

Dans son compte-rendu, Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et Médias, Porte-parole du Gouvernement, s’est montré plutôt optimiste au regard de l’évolution des travaux sur le terrain.

«Nous sommes plutôt optimistes au regard du rapport qui nous a été fait sur le déroulement des travaux tant sur le plan organisationnel pour tout ce qui concernera hébergement, restauration, transport, que sur le plan des infrastructures. Moi même j’ai eu l’occasion de voir le site de l’UNIKIN avec le Ministre de l’ESU il y a quelques jours.  Donc de ce côté là, il y a peu d’inquiétude à se faire mais il faut tout simplement donner un coup d’accélérateur sur les différents chantiers pour nous assurer que les différents prestataires soient dans le délai parce qu’il faut bien qu’on ait le temps de nous concentrer aussi. Il y avait le Ministre des Sports qui siégeait avec nous, parce qu’il faut préparer les athlètes» a dit Patrick Muyaya Katembwe.

Répondant aux détracteurs qui pensent que rien n’avance sur le terrain en ce qui concerne les infrastructures, le Porte-parole du Gouvernement a donné  des assurances quant à la livraison de toutes les infrastructures.

«Les infrastructures se font sur des sites fermés . Et donc au delà de tous les sceptiques et de toutes les manipulations parce qu’il en existe. Les gens qui, depuis le début, pensent que la RDC ne peut pas organiser ces jeux. Il y a eu plusieurs tentatives, plusieurs polémiques. Aujourd’hui, c’est acté, au niveau de la francophonie, nous allons faire ces jeux et les sites où les travaux se font seront ouverts parce qu’il y a des visites qui sont prévues cette semaine, notamment celle que nous avons effectuée mais il y aura d’autres visites notamment à haut niveau pour faire le point de l’évolution sur le terrain avec les différents prestataires et à l’occasion, nous serons accompagnés des médias pour que les sceptiques voient» a-t-il conclu.

Cette réunion a connu la participation du VPM en charge des Affaires étrangères et Francophonie, du Ministre d’Etat en charge des Infrastructures, de la Ministre du Plan, celle de la Culture et Arts, de la Représentante du Chef de l’État, du Directeur national des Jeux et d’autres Experts. 

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu