SONAHYDROC : mise au point de Marcelin Bilomba pour sa prétendue insubordination à la hiérarchie

Articles les plus lus

L’opinion congolaise a constaté depuis quelques jours la diffusion sur les réseaux sociaux du Communiqué de la suspension du Directeur Général de SONAHYDROC, par le président du conseil d’administration de cette société publique.

En effet, Marcelin Bilomba est accusé par Michel Eboma Ablavi, le PCA de SONAHYDROC d’insubordination à la hiérarchie et de non prises en compte des décisions du ministre de portefeuille.

Compte tenu de la révélation du conseil d’administration, Marcelin Bilomba a jugé mieux d’éclairer l’opinion et de mettre une mise au point sur les faits lui reprocher.

Le DG de SONAHYDROC fait savoir que sa suspension revient du fait qu’il a refusé d’accepter une augmentation de la rémunération du conseil d’administration à la base des tumultes.

A l’en croire, le conseil d’administration de la société, il a été décidé de mettre en application une nouvelle grille barémique de la rémunération des membres des organes statutaires en s’octroyant des rémunérations importantes.

Ainsi sa hiérarchie, lui demander d’augmenter la rémunération du PCA de 5.400 dollars à 16.000 dollars et de 3512 à 10.400 dollars pour les administrateurs et les censeurs, mais aussi de 2000 à 5200 dollars pour les commentaires aux comptes.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu