RDC : « Kagame doit respecter ses engagements pris dans la feuille de route de Luanda « (Patrick Muyaya)

Articles les plus lus

La République démocratique du Congo a demandé au Président Paul Kagame du Rwanda de respecter ses engagements pris dans le cadre de la feuille de route de Luanda, a réagi dimanche le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, aux déclarations du Président rwandais, relayées le même jour par des médias internationaux émettant à Kinshasa.

« Ce que le Président Kagame doit faire, c’est de respecter ses engagements souscrits dans le cadre de la feuille de route de Luanda, de cesser de soutenir le M23 qui a été démontré mondialement, retirer ses mains de la RDC comme le Pape l’avait dit », a déclaré le ministre de la Communication et médias.

Pour le gouvernement, a indiqué Muyaya, le Président Kagame a transgressé l’histoire et a délibérément choisi de travestir l’histoire. « Ce qu’il n’a pas dit , qu’il aurait dû dire, ce que c’est lui qui est à la base et la cause de tous les problèmes que nous avons à l’Est de la République démocratique du Congo depuis plus de 20 ans », a-t-il souligné, avant de rappeler que c’est Kagame qui a créé le RCD, le CNDP, le M23, fournissant armes et munitions à ceux qui déstabilisent l’Est de la RDC.

À ce sujet, le porte-parole du gouvernement s’est fait le devoir de rappeler ce que le Président de la République a dit, en le résumant en ces termes : « Ce que pour notre patrie, nous la défendrons à chaque centimètre et qu’il est hors de question de laisser penser ces velléités et ces idées expansionnistes du Président Kagame ».

« En plus, il faut peut-être demander à la Belgique de lui rappeler ce qu’étaient les actes de nos frontières. Il y a quelques semaines nous avions fait un briefing avec le professeur Tshibangu Kalala. Il a avait bien expliqué cette problématique de tracer des frontières », a-t-il conclu.

Pour rappel, Paul Kagame et Félix Tshisekedi s’étaient retrouvés le 06 juillet 2022 à Luanda sous les auspices du Président angolais, João Lourenço, désigné médiateur par l’Union africaine, avec pour objectif d’aider à restaurer la confiance entre les deux pays voisins.

SB

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu