Débouté par Tshisekedi, le M23 décide de se redéployer dans le Masisi et Rutshuru

Articles les plus lus

Les rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) ont commencé à regagner leurs positions stratégique dans le territoire de Rutshuru et de Masisi, dans la Province du Nord-Kivu, malgré que les M23 étaient censés se retirer dans le cadre d’une initiative de Paix régionale.

Selon Aimé Mbusa Mukanda, un des notables de Rutshuru qui a livré l’information à Drcactu.cd, parmi les positions clés figurent les cités de Bunagana, Kiwanja et Rutshuru-centre où un contingent ougandais de la force régionale de la communauté des Etats d’Afrique de l’Est a déployé ses éléments pour assurer le retrait de ces rebelles.

«Le M23 avait annoncé son retrait de certaines localités pour distraire le peuple congolais. Ils commencent encore à contrôler les localités qu’ils occupent. Fort malheureusement, les forces de l’EAC ne disent rien. Une chose que nous condamnons» a-t-il dit.

À en croire ce notable, les M23 ont réoccupé ces localités après la ferme décision du Chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo de ne pas dialoguer avec ce groupe terroriste.

Aimé Mbusa Mukanda, dénonce toutefois, la flambée de violence dans les entités occupées par les M23 où les femmes sont violées et les enfants tués.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu