Sud-Kivu:. J. Ngengengele annonce la fin du projet PRVG en juin 2023

Articles les plus lus

Deux mois avant la fin du projet Prévention et Réponses aux Violences sexuelles basées sur le Genre (PRVG) dans la province du Sud-Kivu, Jacqueline Ngengele chef de division genre, famille et enfants au Sud-Kivu se félicite des résultats obtenus dans le cadre de ce projet. Elle émet le vœu de voir cette division se doter d’un charroi automobile pour permettre la supervision des activités et le collecte des données VBG dans la province.

Lors d’un point de presse ténu mercredi 19 avril 2023 à Bukavu au Sud-Kivu, Jacqueline Ngengengele a parlé non seulement des acquis, de la mission et les rôles dévolus à sa division au regard de ses responsabilités institutionnelles dans ce projet, mais aussi de la fin du projet.

À l’en croire 300 personnes des différentes organisations, institutions publiques et sociales civiles ont eu à échanger avec les autorités provinciales sur la situation de la femme, jeunes filles et petites filles et marquant le mois de la femme, 200 personnes ont participé aux ateliers de vulgarisation des textes des lois qui promeuvent les droits des femmes et sont devenues des acteurs dans la lutte contre le VBG dans les territoires de Kalehe, Walungu, Uvira, Shabunda et fizi.

« Pour votre information le projet PRVG prend fin en juin 2023 et une seconde phase sera appréciée sur base des résultats obtenus par les différentes parties prenantes. Nous avons rencontré plusieurs défis, car toutes les activités planifiées ne sont pas réalisées ainsi que le retard dans la validation des PAO et Tdrs. Nous recommandons d’assurer la couverture totale des activités sur l’ensemble de la province, de renforcer la collaboration entre la division du genre, famille et enfants et la division provinciale de la santé dans les activités de lutte contre les violences basées sur les Genre dans le zone du projet », a indiqué Jacqueline Ngengele.

La division provinciale du genre, famille et enfant a pour rôle dans ce projet PRVG de définir et fixer les politiques comme principes et stratégies nécessaires à appliquer dans les différentes interventions en matière du genre, famille et enfants ainsi que la mise sur pied des outils et moyens incitatifs nécessaires pour susciter les acteurs à l’initiative, à l’exécution et à la participation aux actions visant la promotion de l’égalité des droits des femmes et des hommes au Sud-Kivu.

Aristide BARAKA YISUNGA

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu