Goma : la population s’inquiète de la recrudescence de la criminalité urbaine

Articles les plus lus

Les habitants de la ville touristique de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu, se plaignent, ces derniers temps, de la recrudescence de la criminalité urbaine dans leur milieu.

Le cas récent remonte de la nuit du dimanche à ce lundi 24 avril où trois jeunes garçons ont été tués par des hommes armés non autrement identités.

La société civile de Goma fait savoir que, des hommes armés opérant souvent en groupe et d’autres en uniforme sont à la base de cette insécurité, qui prend de l’ampleur.

A l’en croire, ces hors la loi s’illustrent notamment par des cambriolages, des assassinats, des braquages contre la population civile.

Le rapporteur de cette structure citoyenne lance un cri d’alarme aux autorités pour assurer leur sécurité. D’après cet activiste des droits de l’homme, treize maisons d’habitation, et plusieurs boutiques ont été cambriolées la nuit du samedi au dimanche 23 avril au quartier Ndosho.

«Des bandits armés ont opéré entre minuit et 2 heures du matin, et ont emporté de l’argent, des téléphones et autres biens de valeur»

Selon la même source, des tirs se font entendre presque tous les jours aux heures avancées de la nuit, sans qu’on ne sache les causes et l’identité réelle de leurs auteurs.

Enfin , la société civile demande aux autorités de renforcer les patrouilles de la police pour mettre fin à cette situation.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu