Près de 60 cas de malnutrition détectés parmi les déplacés se trouvant à Kikwit

Articles les plus lus

Le Ministère provincial des affaires humanitaires du Kwilu alerte sur la présence de près de soixante cas de malnutrition parmi les six mille déplacés de territoires de Kwamouth (Mai-Ndombe) et Bagata (Kwilu) se trouvant dans la ville de Kikwit (Kwilu) depuis plusieurs mois.
 

Ces cas ont été recensés par les services des affaires sociales et actions humanitaires. Il s’agit en majorité des enfants de zéro à quinze ans et quelques adultes, qui ne bénéficient d’aucune assistance alimentaire et médicale.


Il y a aussi à Kikwit une dizaine d’enfants non accompagnés et plus de trente femmes enceintes qui sont sans appui, indique le directeur de cabinet du ministre provincial des affaires humanitaires du Kwilu, Jérémie Bikiele :
 
« Actuellement, nos services qui sont dans la ville de Kikwit, ont enregistré avec accompagnement de la société civile, un total de 6003 personnes déplacées. Ils sont venus de tous ces villages qui ont été attaqués par des assaillants dans le territoire de Kwamouth et aussi de Bagata. Ils sont là depuis plus de 5 mois et ils sont pour la plupart dans des familles d’accueil ».

Au début de ce mois d’avril, environ quinze cas de malnutrition étaient signalés parmi ces vulnérables. Jérémie Bikiele indique que la situation se dégrade sensiblement :


 « Nous avons enregistré 59 cas de malnutrition sévère et nous avons aussi 15 enfants qui sont des enfants non accompagnés. Ces personnes déplacées sont dépourvues de moyen et leurs conditions de vie sont inhumaines ».

Le manque d’accès aux moyens de subsistance provoque cette malnutrition, a-t-il expliqué, qui frappe en grande partie les enfants.


Depuis plusieurs mois, la ville de Kikwit a accueilli beaucoup de personnes déplacées, fuyant l’insécurité dans les territoires de Kwamouth et Bagata.  

Radiookapi.net avec Drcactu.cd

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu