Est de la RDC : le FMI favorable à la modernisation des FARDC

Articles les plus lus

Le fonds monétaire international (FMI) s’engage à participer à la modernisation des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), afin de permettre à l’armée loyaliste de sécuriser les frontières du pays.

C’est le souhait Mercedes Vera Martin, cheffe de mission du FMI, après un entretien avec le vice-premier ministre, ministre de la défense et des anciens combattants Jean-Pierre Bemba, jeudi 27 avril 2023.

«Nous sommes très engagés à prendre une part active à la modernisation de l’armée de la RDC, car elle est déjà dans une phase positive et il est important de peaufiner tout ce qui est fait actuellement à travers la Vice-Primature et Ministère de la Défense Nationale et Anciens Combattants» a-t-elle dit.

Et d’ajouter «Nous avons parlé avec son excellence le Vice-Premier Ministre, Ministre de Défense pour discuter des dépenses prioritaires de l’armée pour renforcer la sécurité aux frontières à l’Est et favoriser la désescalader dans les zones de conflit, nous avons parlé de la prioritisation des dépenses, d’assurer la bonne gouvernance des dépenses sécuritaires» a déclaré la Cheffe de mission du FMI, à l’issue de cet entretien.

Cette mission auprès du Vice-Premier Ministre, Jean-Pierre Bemba, a estimé que l’étape actuelle de collaboration et de partenariat avec la RDC, par la Ministère de la Défense, le pousse à confirmer leur engagement à apporter une aide conséquente en faveur de l’armée Congolaise.

«rien, alors rien ne sera laissé au hasard, pour rendre l’armée de la RDC, ses capacités à réaliser ses performances, et les discussions avec le vice-premier Ministre, Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, Jean-Pierre BEMBA GOMBO, a donné une tournure totalement positive pour le challenge, devant nous, qui reste énorme, mais à tous point de vue réalisable et surmontable» a poursuivi la cheffe de la délégation.

Pour elle, les discussions de nature à faire avancer le processus jusqu’à son aboutissement, devront impérativement se poursuivre, jusqu’à l’aboutissement positif.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu