Incapable d’affronter directement le M23 : le commandant de la force régionale de l’EAC sommé de quitter le pays

Articles les plus lus

Refusant à chaque fois d’affronter directement le M23 en tant que commandant de la force régionale de l’East African Community , le major-général kenyan Jeff Nyagah est obligé par kinshasa , de quitter le sol congolais dans les prochains jours.

La décision lui a été notifiée cette semaine. Kinshasa ne masquait plus son agacement à l’égard du
haut gradé et de ses déclarations publiques.

Il sied de noter qu’à plusieurs reprises, Jeff Nyagah avait déclaré que le combat contre les rebelles du M23 ainsi que leur retrait et leur cantonnement ne relevaient pas du mandat de la force régionale. Malgré les relances et l’insistance congolaise, il s’est toujours refusé à faire combattre ses troupes.

Une posture confirmée publiquement cette semaine par le ministre kenyan des affaires étrangères, Alfred Mutua. De quoi renforcer la colère de la
présidence Tshisekedi, pour qui ce mandat est offensif, et qui entend désormais lever au plus vite les ambiguïtés sur les objectifs poursuivis par
l’EACRF (AI du 28/04/23).

Pour sa part , le haut gradé dit avoir été
menacé physiquement par des « mercenaires » et déplore des pressions politiques.
Il évoque « des menaces graves » sur sa
sécurité et « un plan délibéré pour saper les efforts de l’EACRF ».

Déployés depuis plusieurs mois , à la partie Est de la RDC par la Communauté d’Afrique de l’Est , des soldats kényans, burundais, ougandais et sud-soudanais sont jusqu’à preuve du contraire, incapables de lutter contre les innombrables groupes armés qui sèment la terreur en RDC, particulièrement le M23.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu