Devant les représentants des partis politiques, Bienvenu Ilanga rappelle la tenue des élections dans le délai constitutionnel

Articles les plus lus

Le train est en marche et les élections auront lieu le 20 décembre 2023, tel que prévu dans le calendrier de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Le premier vice-président de la CENI Bienvenu Ilanga Lembow l’a rappelé aux représentants des partis politiques, conviés aux journées portes ouvertes organisées par la Centrale Électorale au sein de son siège de Kinshasa.

Pour ce dernier, l’équipe Kadima a pris l’engagement de redorer le blason terni de la CENI, en mettant en place une politique basée notamment sur la transparence.

« Je voudrais vous rappeler que c’est depuis le 24 décembre 2023 que la CENI avait lancé les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs en vue de la refonte du fichier électoral. Une opération clôturée le 24 avril 2023 avec les 3 aires opérationnelles qui ont fournie toutes les données récoltées aussi bien concernant le territoire national que les 5 pays étrangers faisant partie de la phase pilote où un bon nombre de compatriotes qui y vivent ont eu l’occasion, pour la première fois, de se soumettre à cet exercice. A l’issue de cette opération, il s’avère que certaines personnes se sont mal comportées en s’enrôlant plusieurs fois, pendant que d’autres ont pensé ne pas se présenter aux différents centres d’inscription en envoyant des photos inanimées pour se faire établir une carte d’électeur, alors que d’autres ont facilité l’enrôlement des mineurs. Au-delà de ces faits, le climat d’insécurité a obligé un pan entier de la population à se déplacer d’une localité à une autre. Quelques irrégularités se sont donc glissées dans le fichier électoral. En ce moment la CENI a débuté l’étape appelée la consolidation et le traitement des données reçues de tous les centres d’inscription afin de nettoyer le fichier électoral en vue de le rendre fiable. Pendant ce temps, des spéculations montent dans l’opinion qui pense que nous le faisons avec des moyens inappropriés », a indiqué Bienvenu Ilanga.

Il a toutefois réaffirmé la détermination de la CENI à tout mettre en œuvre pour mener à bon port ce processus dont le point crucial demeure l’organisation du scrutin de cette fin de l’année à l’issue duquel elle sera jugée.

« C’est pourquoi pour couper court à certaines affirmations gratuites et dans le souci de transparence et par devoir de redevabilité, la CENI a décidé d’ouvrir ses portes pour que toutes les parties prenantes au processus électoral puissent voir comment ce travail est fait. Cela consiste d’abord à identifier ces cas décriés et les extirper du fichier électoral via un logiciel très puissant pour respecter le principe de l’unicité des électeurs (un électeur, une voix), donc pas des doublons », a-t-il dit

Lancées le 24 avril 2023, les journées portes ouvertes de la CENI se clôturent ce 4 mai 2023.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Linafoot: Lubumbashi Sport veut ramener au moins 4 points de Kinshasa

Le FC Lubumbashi Sport du Haut-Katanga a mis le cap sur Kinshasa, à la conquête de V.Club le dimanche...

Les articles similaires

DrcActu