Conspirant un coup d’État selon l’armée congolaise, le sort de Salomon IDI Kalonda Dela sera connu incessamment

Articles les plus lus

Après avoir passé près d’une semaine dans les locaux de la Détention Militaire des Activités Anti-Patrie (DEMIAP), l’armée congolaise vient d’éclairer l’opinion sur les infractions retenues contre l’opposant Salomon IDI Kalonda Dela.

En effet, le conseiller spécial de Moïse Katumbi, futur candidat à la présidentielle de décembre 2023, est soupçonné par le renseignement militaire, d’espionnage au profil du régime de Kagame.

Selon les sources de l’armée congolaise, Salomon IDI Kalonda Dela, est accusé également de port illégal d’armes et d’avoir embauché des militaires à son service sans l’autorisation.

A en croire notre source, l’objectif du proche de Moïse Katumbi, était de renverser le pouvoir de Félix Tshisekedi et d’y installer un ressortissant du grand Katanga.

« Il avait des contacts avec RUNIGA Jean Marie, Vincent KAREGA, des proches de KABEREBE et autres, dans une conspiration pour un coup d’état».

Notons que, Salomon IDI Kalonda Dela a été mis aux arrêts, après l’arrestation de Fortunat Biselele, ancien proche de Félix Tshisekedi, accusé pour les mêmes effets.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Foot : V.Club veut jouer la Coupe du Congo

Bien que jouant les play-offs de la Ligue 1, l’AS Vita Club pourra aussi participer à la prochaine édition...

Les articles similaires

DrcActu