Kinshasa paralysée, les chauffeurs taxis et taxis-bus en grève pour dénoncer les tracasseries routières

Articles les plus lus

Paralysie totale à Kinshasa ce lundi. De nombreux congolais ne savent pas se déplacer suite à la grève des conducteurs qui protestent contre les tracasseries routières. Depuis la matinée, il s’observe une absence des moyens de transport.

Ils disent protester contre les policiers qui leur arrachent les plaques d’immatriculation sans raison valable. De plus, ont-ils témoigné, les agents du ministère des Transports inventent des infractions même si les chauffeurs présentent tous les documents de bord.

« […] Nous sommes chauffeurs responsables, nous sommes des esclaves de personne. Nous sommes devenus les esclaves des agents du transport et des policiers. C’est pourquoi nous demandons aux autorités du pays de voir ce problème car à l’allure où vont les choses ce n’est pas bon pour l’avenir. Nous voulons qu’ils nous respectent comme nous les respectons », a hurlé un conducteur trouvé à rond-point Ngaba.

Cet acte de protestation de travail des taxis et taxis-bus a impacté négativement sur la circulation et le déplacement des usagers de ces moyens de transport. Élèves, étudiants et travailleurs ont éprouvé d’énormes difficultés pour se déplacer.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu