Nord-Kivu: Douze miliciens se rendent aux FARDC à Beni

Articles les plus lus

Douze miliciens Maï maï de plusieurs groupes armés dont notamment, Uplc, Kyandenga, et Nduma défense of Congo, se sont rendus ce lundi 5 juin, aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), dans la ville de Beni, en Province du Nord-Kivu.

Selon le capitaine Antony Mwalushay, porte-parole des opérations Sokola1, ces miliciens ont fait reddition avec trois(3) armes du type AK47, et une dizaine de flèches et des couteaux.

Après s’être rendu de l’armée loyaliste, ces Maïmaï dont deux mineurs, ont été remis auprès du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (PDDRC-S) antenne de Beni.

«Aujourd’hui, nous avons l’honneur de vous présenter au moins 12 de nos compatriotes qui étaient en brousse, qui ont commis beaucoup d’exactions mais ils se sont dits que nous devons faire la paix. Ils sont au nombre de 12, et qui viennent de différents groupes armés dont AFPP/AP de Kabidon, UPLC de Mayani et aussi Nduma-Rénové de Guidon. Aujourd’hui, nous les avons acceuillis comme une armée professionnelle. Pour nous, nous avons jugé bon de les remettre officiellement entre les mains de cette structure officielle instaurée par le gouvernement congolais, pour continuer le processus. Ils sont là avec 3 armes de guerre de type AK47 » a fait savoir Antony Mwalushay

Ce dernier attribue cette réussite aux prouesses réalisées par l’armée loyaliste dans les entités environnantes de la ville de Beni, et estime que cette remise ne représente que le début d’un long feuilleton.

Antony Mwalushay, a appelé à cette occasion d’autres groupes armés encore opérationnel dans la région à déposer volontairement les armes.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Nord-Kivu : un combattant ADF neutralisé par les FARDC à Lubero

L'armée congolaise engagée dans la traque contre les groupes armés, dont les ADF dans le territoire de Beni et...

Les articles similaires

DrcActu