Haute Cour Militaire : une nouvelle demande de liberté provisoire refusée à Mwangachuchu

Articles les plus lus

La Haute cour militaire a rejeté ce mardi 6 juin 2023, une nouvelle demande de liberté provisoire sollicitée par le député national Édouard Mwangachuchu.

C’est la deuxième fois que la justice militaire rejette cette demande. Ses avocats évoquent la dégradation de son état de santé, pour justifier leur requête.

Selon ses proches, l’élu du territoire de Masisi, ne comprend toujours pas pourquoi, Mwangachuchu reste en détention.

«Les juges se sont déclarés non saisis de la demande mise en liberté provisoire. Ils sont allés puiser le motif de leur non saisine dans une audience ordinaire qui n’avait rien à voir avec notre demande. Nous allons continuer à demander, même mille fois, la liberté provisoire» explique un des avocats de l’accusé.

Selon, d’autres avocats, membres du collectif d’avocats du député, plusieurs pistes sont envisagées dont la demande d’une liberté conditionnelle.

Pour rappel, le député national Édouard Mwangachuchu, est poursuivi en flagrance pour, notamment, participation à un mouvement insurrectionnel, détention illégale des munitions de guerre et incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline. Il est détenu depuis plus de quatre mois maintenant à la prison militaire de ndolo à Kinshasa

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu