Beni : la LCA déplore la surpopulation de la prison de Kangbayi

Articles les plus lus

Malgré les promesses des autorités, les détenus continuent de s’entasser dans des conditions déplorables dans la prison centrale de Beni Kangbayi, dénonce une organisation de défense des droits humains, qui condamne notamment la cupidité de certains magistrats se permettant dans vergogne d’envoyer certains condamnés en prison.

La prison centrale Kangbayi, principal lieu de détention de la ville et du territoire de Beni, compte à ce jour environ 1200 détenus, dont trois quarts n’ont jamais été condamnés. En réalité, cette maison carcérale construite par la MONUSCO, ne peut héberger que 250 prisonniers maximum, précise cette ONG.

« Ce qui se passe dans la prison de Beni Kangbayi, c’est vraiment déplorables. Certains détenus dorment sur le sol et dans les douches, voir debout. Beaucoup souffrent de maladies et d’infection causées par les mauvaises conditions sanitaires et une alimentation insuffisante», a dit le Coordonnateur de Luttons contre les Antivaleurs.

La LCA, rappelle qu’au début de cette année, le Ministre des Droits Humains, Fabrice Puela, a effectué une visite dans cet établissement pour s’imprégner de la situation, avant de promettre des solutions idoines face à ce problème récurrent. Au regard du constat fait durant une visite le mercredi dernier à Kangbayi, la LCA estime que cette promesse n’était que politique.

La Lutte Contre les Antivaleurs, demande l’implication personnelle du Président de la République, en vue des solutions idoines. Une manière de matérialiser sa vision dans ce secteur.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

18 communes de Kinshasa seront privées d’eau potable samedi (REGIDESO)

Une interruption de la fourniture d'eau potable est prévue ce samedi dans dix-huit communes de Kinshasa en raison de...

Les articles similaires

DrcActu