Taux de change : Malangu Kabedi contre la pratique d’affichage public

Articles les plus lus

La monnaie locale de la République Démocratique du Congo connaît ces derniers temps une dépréciation remarquable, face aux devises étrangères, notamment le dollar américain, le plus utilisé dans le pays.

Devant les bureaux de change ou des cambistes manuels ou personnes physiques, sont affichés sur des gros tableaux, le taux du jour, lequel varie d’ailleurs à longueur de journée.

Une pratique que n’apprécie guère la gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC), Malangu Kabedi Mbuyi. Cette dernière a récemment rappelé l’obligation pour les bureaux de change et les cambistes manuels personnes physiques de respecter scrupuleusement la réglementation édictée par la Banque Centrale du Congo, particulièrement celle interdisant tout affichage public du taux de change.

Elle soutient par ailleurs que cela est à la base des spéculations sur le marché et crée, sans que l’on ne se rende compte, la psychose, si pas la panique dans la population.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu