Okendegate : Katumbi aborde le sujet avec le diplomate de l’UE en RDC

Articles les plus lus

Katumbi utilise son carnet d’adresses costaud pour trouver de la lumière sur l’assassinat de son collaborateur, Chérubin Okende, dont le corps sans vie a été retrouvé le jeudi 13 juillet sur l’avenue Poids Lourds à Kinshasa.

Après avoir rendu visite à la famille biologique du désormais ancien porte-parole de son parti, Ensemble pour la République (ER), Moïse Katumbi est allé discuter du même dossier avec l’ambassadeur de l’Union européenne résident à Kinshasa, Jean-Marc Châtaigner m.

Le candidat déclaré à la présidentielle de décembre prochain était accompagné des cadres de sa famille politique comme Olivier Kamitatu (son porte-parole), Francis Kalombo (coordonnateur provincial d’Ensemble à Kinshasa), la sénatrice Sonya Kamitatu et d’autres cadres.

Entre-temps, la famille de l’opposant assassiné, Chérubin Okende a déposé une plainte contre inconnus ce lundi 17 juillet au parquet de grande instance de Kinshasa /Gombe. Par l’entremise de Maître Laurent Onyemba, les proches du défunt évoquent les faits d’arrestation et assassinat prévus et punis par les articles 67 et 45 du code pénal congolais livre ll.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Nord-Kivu : un combattant ADF neutralisé par les FARDC à Lubero

L'armée congolaise engagée dans la traque contre les groupes armés, dont les ADF dans le territoire de Beni et...

Les articles similaires

DrcActu