Kinshasa : accusés d’homicide, coups et blessures, 19 des 21 musulmans prisonniers graciés par Félix Tshisekedi

Articles les plus lus

19 des 21 musulmans pensionnaires de la Prison Centrale de Makala ont recouvré, ce samedi 22 Juillet 2023, leur liberté. Ils étaient condamné après des affrontements entre deux camps au Stade des Martyrs, à la clôture du ramadan le 12 mai 2021.

Cela, après avoir bénéficié de la mesure collective de la grâce présidentielle. La cérémonie de leur liberté été présidée à Makala prison par les autorités judiciaires.

Ils ont purgé plus de 2 ans à Makala. Plusieurs griefs ont été retenus à leur charge notamment , troubles à l’ordre public et participation à un mouvement insurrectionnel, homicide, coups et blessures ayant entraîné la mort et destruction méchante au Stade des Martyrs.

On pouvait lire la joie et satisfaction sur la figure des bénéficiaires et leurs proches. Les autorités judiciaires les ont exhorté à éviter la récidive, car la grâce présidentielle on ne l’obtient pas tous les jours. Elles ont également insisté sur l’humilité, le respect des lois du pays et des droits humains.

Rappelons que l’administrateur du Stade des Martyrs avait été suspendu pour avoir autorisé aux 2 camps des musulmans opposés à prier au même moment et au même endroit.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Nord-Kivu : un combattant ADF neutralisé par les FARDC à Lubero

L'armée congolaise engagée dans la traque contre les groupes armés, dont les ADF dans le territoire de Beni et...

Les articles similaires

DrcActu