CNSSAP – SUD UBANGI : ÉMUS AUX LARMES, LES RETRAITÉS ET LES AGENTS PUBLICS ACTIFS REMERCIENT LE PRÉSIDENT TSHISEKEDI POUR LA CORRECTION DES INJUSTICES DU PASSÉ

Articles les plus lus

ACCOMPAGNE DU DG DE LA CNSSAP, LE VPM J-P LIHAU DELIVRE LA CARTE CNSSAP ET LA NOTIFICATION D’OUVERTURE DES DROITS A UNE RETRAITEE DE L’EPST

Ils ne sont pas de tout repos! Le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique Jean-Pierre Lihau et le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’État (CNSSAP), Junior Mata M’Elanga continuent de sillonner le pays. Décidément, ils n’abdiqueront pas, si les nouvelles dispositions prises en compte dans le cadre de la réforme de la sécurité sociale en République Démocratique du Congo ne sont pas intériorisées par les agents et fonctionnaires de l’État.

Sur place à Gemena dans la province du Sud-Ubangi , Junior Mata a sensibilisé les agents publics de l’Etat sur la loi N° 22/031 du 15 juillet 2022, portant régime spécial de sécurité sociale des agents publics de l’Etat. Les activités y afférentes ont eu lieu dans la grande salle de l’hôtel ÉPERVIER et la grande cour du Ministère provincial de l’agriculture, le vendredi 11 et samedi 12 août 2023. Deux endroits qui ont dû reste refoulé du monde.

Assisté des experts de la CNSSAP, il est revenu notamment en long et en large sur les innovations de cette loi qui matérialise la réforme de la sécurité sociale dans le secteur public.

Des sujets techniques tels que la branche des pensions, celle des risques professionnels et celle des prestations aux familles, le taux de cotisation pour les deux premières branches, ainsi que le récent élargissement du régime contributif ont également fait l’objet des échanges.

Les différents exposés subséquents des experts de la CNSSAP se sont fait suivre d’intéressantes interventions de l’auditoire, ne laissant place à aucune zone d’ombre.

À la tête de la mission, le vice-premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique Jean-Pierre Lihau, a procédé, au côté du Directeur Général de la CNSSAP, à l’attribution symbolique de la carte de sécurité sociale à une retraitée de l’EPST. Cette dernière a été mise à la retraite en 2021, après 51 ans de carrière. Il a en outre rassuré les agents publics réunis pour la circonstance de l’installation permanente de la CNSSAP dans la ville de Gemena, pour une meilleure prise en charge des assurés.

Lancée officiellement depuis le 03 mai 2022 à Kinshasa, en présence du Premier Ministre Jean-Michel SAMA LUKONDE, l’identification biométrique des agents publics de l’Etat a pour objectif de mettre à la disposition de l’Administration Publique des données fiables en ressources humaines pour notamment permettre une bonne gestion de la masse salariale. Dans la province du Sud-Ubangi, ce sont au moins 14.865 agents publics qui doivent se prêter à cette opération d’identification qui s’étendra sur une période de 30 jours.

En effet, la Loi n.22/031 du 15 juillet 2022, promulguée par le Chef de l’Etat, Son Excellence Felix Antoine TSHISEKEDI, consacre le principe du basculement des catégories jadis prises en charge par le système octroyé vers le régime contributif géré par la CNSSAP. Une aubaine pour ces derniers qui leur garantit une prise en charge adéquate de la couverture sociale.

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu