FARDC : plus de 12.000 recrues militaires envoyées en formation

Articles les plus lus

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont révélé dans un communiqué dont une copie est parvenue à Drcactu.cd que 12.200 recrues sont en formation dans un centre militaire, afin de compléter les effectifs pour combattre les groupes armés et protéger le pays.

« Le Chef d’Etat-Major Général des FARDC, le Lieutenant Général Christian Tshiwewe s’est rendu ce mercredi 16 août 2023 à la Base Militaire de Kamina dans la province du Haut Lomami, pour une mission d’inspection et d’évaluation du niveau d’avancement de la formation de près de 12.200 recrues au centre d’instruction de cette base militaire », a rapporté le sous-lieutenant Dexter Nzuzi, porte-parole du centre.

Le chef de l’armée congolaise est en tournée d’inspection des hommes des troupes, afin de s’imprégner de leurs problèmes de ce corps qui poursuit sa réforme.

A l’occasion de son passage à Kamina, le Lieutenant Général Tshiwewe a annoncé l’octroi d’une nouvelle « prime de 100 USD » aux instructeurs militaires, qui assurent la formation de ces jeunes. L’armée congolaise est en plein processus de réforme, après des opérations de brassage, mixage et intégration des miliciens, des rebelles et des membres des groupes armés en son sein.

Le gouvernement alloue désormais plus d’un milliard de dollars américains aux FARDC dans le cadre de la loi de programmation militaire. En même temps qu’elle opère des réformes en son sein, l’armée congolaise combat plus d’une centaine de groupes armés des différentes tailles soutenus par des pays voisins.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

ESU: des bourses d’études supérieures aux congolais par le Maroc

Des bourses d’études de trois cycles universitaires dans plusieurs domaines scientifiques ont été octroyées à la République démocratique du...

Les articles similaires

DrcActu