Nord-Kivu : C. Ndima fustige des intimidations visant certains délégués à la table ronde sur l’état de siège

Articles les plus lus

Le lieutenant général Constant Ndima, gouverneur de la province du Nord-Kivu, exprime sa désapprobation face aux actes d’intimidation et d’instrumentation observés sur les réseaux sociaux, qui visent à discréditer certains délégués délégués ayant exprimé des idées divergentes lors de la table ronde sur l’état de siège.

L’exécutif provincial l’a fait savoir dans un communiqué rendu public ce samedi 19 août. Constant Ndima souligne que de tels actes constituent des infractions et perturbent l’ordre public mais aussi la tranquillité d’une partie de la population.

A en croire l’autorité provinciale, de tels actes ne sont pas en accord avec l’esprit démocratique qui a caractérisé par cette réunion qui était organisée par le président de la République, dans le but de discuter de la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Le gouverneur appelle tous les habitants du Nord-Kivu à faire preuve de retenue et assure que les contrevenants seront sévèrement sanctionnés conformément à la loi. Il fait savoir également que les services de sécurité sont instruits de travailler pour garantir la paix sociale et la cohabitation pacifique malgré les divergences.

Pour rappel, la table ronde sur l’état de siège s’est tenue du 14 au 16 août 2023, à Kinshasa.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu