Ituri : 3 civils tués par les CODECO à Djugu

Articles les plus lus

Des présumés miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) ont attaqué le village de Musekere, un village de la chefferie de Bahema-Nord, territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.

Selon la société civile du territoire de Djugu, qui livre l’information à Drcactu.cd, l’attaque a eu lieu dans la nuit du dimanche à ce lundi 21 août 2023.

Charité Banza, président de cette structure citoyenne, lors de cette attaque, ces miliciens ont tué 3 personnes dont deux homme et une femme.

Il s’insurge contre la mauvaise volonté des miliciens de la CODECO, qui commettent des exactions contre les civils dans cette partie de la province de l’Ituri, malgré les accords du cesser le feu à Nairobi.

Charité Banza, appelle les autorités nationales et provinciales de mettre d’autres stratégies pour finir avec l’aventure de la CODECO. Pour lui, la résurgence des hostilités dans le territoire de Djugu, risque d’impacter négativement le bon déroulement du processus électoral en cours.

Il invite à cette occasion, le commandement du secteur opérationnel Ituri, d’intensifier les opérations militaires dans le but de permettre la sécurité des personnes et des leurs biens.

MYANGO OMARI Simon

Société, territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.

Selon la société civile du territoire de Djugu, qui livre l’information à Drcactu.cd, l’attaque a eu lieu dans la nuit du dimanche à ce lundi 21 août 2023.

Charité Banza, président de cette structure citoyenne précise que, lors de cette attaque, ces miliciens ont tué 3 personnes dont deux homme et une femme.

Il s’insurge contre la mauvaise volonté des miliciens de la CODECO, qui commettent des exactions contre les civils dans cette partie de la province de l’Ituri, malgré les accords du cesser le feu à Nairobi.

Charité Banza, appelle les autorités nationales et provinciales de mettre d’autres stratégies pour finir avec l’aventure de la CODECO. Pour lui, la résurgence des hostilités dans le territoire de Djugu, risque d’impacter négativement le bon déroulement du processus électoral en cours.

Il invite à cette occasion, le commandement du secteur opérationnel Ituri, d’intensifier les opérations militaires dans le but de permettre la sécurité des personnes et des leurs biens.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu