Beni : 10 personnes se réclamant Wazalendo arrêtées par l’armée à Kyavinyonge

Articles les plus lus

Le commandement du secteur opérationnel Sokola1 Grand-Nord, annonce l’arrestation d’une dizaine de miliciens Maï-maï, se réclamant des Wazalendo, dans la pêcherie de Kyavinyonge, en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

L’armée congolaise a mis la main sur ces personnes dans la nuit du jeudi à ce vendredi 25 août 2023. Dans une dépêche parvenue à Drcactu.cd, le porte parole des opérations Sokola1 grand-nord, le capitaine Antony Mwalushay, précise qu’il s’agit d’une femme arrêtée avec 9 autres combattants.

« Madame Patience Kavugho et ses 9 combattants, tous se réclamant de Wazalendu, ont été arrêtés par les Forces armées de la République démocratique du Congo dans la nuit du jeudi à ce vendredi. Ils ont été arrêtés dans la localité de Kyavinyonge au bord du lac Edouard. Arrêtés avec monsieur Matembele Bwami et plusieurs armes de guerre en provenance de Masisi, ces derniers disent venir à Kyavinyonge pour réorganiser leurs combattants et les déployés dans le territoire de Lubero, dans la chefferie des Bashu, à Beni, Oicha et dans la cité de Biakato (Ituri), a dit Antony Mwalushay.

A en croire l’armée congolaise, ces miliciens sont auteurs du massacre de 9 civils et de 3 soldats congolais de la force navale, à Nguli toujours dans le territoire de Beni. Antony Mwalushay, fait savoir également que le seigneur de guerre Kakule Sikuli, Chef du mouvement Maï-maï Lafontaine, a été aperçu concoctant des mauvais plans.

«A la base de plusieurs massacres dont celui qui avait fait plus de 9 morts, tous de jeunes, et 3 soldats de la force navale à hauteur de Nguli… Informé de cette arrestation, monsieur Kakule Sikuli, chef du mouvement Maï-Maï la Fontaine et qui travaille avec Patience Kavugho, a été aperçu le matin de ce vendredi dans la localité Mubana au bord de Kamandi-Lac, avec intention d’aller réorganiser le mouvement de Kavugho à Kyavinyonge et appuyer son bras droit arrêté par les FARDC », poursuit-il.

Notons qu’un rebelles ougandais des forces démocratiques alliées (ADF), a été arrêté par les services de sécurité dans la localité de Ilac, sur la route Biakato-Mambasa.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu