OHADA: Sama Lukonde condamne l’insécurité dans l’Est de la RDC, défavorable au développement des affaires

Articles les plus lus

La guerre dans l’Est de la République Démocratique du Congo, lui imposée par le Rwanda ne favorise nullement le développement des affaires dans ce vaste pays de l’Afrique Centrale.

Le Premier Ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde l’a rappelé mardi 29 août à Kinshasa, à l’ouverture de la 55ᵉ session du conseil des Ministres de l’Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique (OHADA). Session à laquelle prennent part les Ministres de la Justice des pays membres de cette organisation. Une occasion pour lui de plaider pour l’installation de l’une des institutions de l’OHADA en République Démocratique du Congo.

Pour le Chef du gouvernement congolais cette situation occasionne des massacres de populations civiles, des viols des femmes et des filles ainsi que des pillages systématiques des ressources naturelles.

« L’intégrité, l’équité et la paix, sont des piliers d’un développement d’affaires favorable. Fort malheureusement, notre pays, dans sa partie orientale, continue de payer les frais de la nature belliqueuse d’un de ses voisins bien identifié par toutes les institutions tant régionales, continentales, qu’internationales. Il s’agit du Rwanda. …L’OHADA est plus qu’une simple organisation. Elle est le cœur battant d’une vision collective de prospérité partagée. En effet, faut-il le rappeler, l’année écoulée a été marquée par des défis monumentaux qui ont mis à l’épreuve la résilience de nos économies et la solidité de nos institutions. Toutefois, nous considérons ces défis comme des opportunités de renforcer nos fondations et d’accélérer notre transition vers une économie plus robuste et diversifiée. L’OHADA avec sa structure harmonisée et son engagement envers la qualité et la transparence continue, à jouer un rôle cruciale dans la réalisation de ces objectifs », a souligné le Premier Ministre congolais.

Pour le Premier Ministre congolais, la présence en RDC des Ministres de la Justice de l’OHADA témoigne à suffisance de l’intérêt que les différents États manifestent pour l’atteinte des objectifs assignés depuis la signature du traité qui régit cette organisation commune.

Débutés ce 29 août, lesdits travaux prennent fin le mercredi 30 août. Ils s’inscrivent aussi dans la vision du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui veut voir la RDC occuper la place qui lui convient sur le plan du Droit des affaires.

L’OHADA incarne la pierre angulaire d’une démocratie agissante, afin de matérialiser un environnement juridique fiable sur le plan international et assainir un bon climat des affaires.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu