Manifestation anti-monusco : 6 fidèles de la secte wazalendo tués à Goma

Articles les plus lus

Une vive tension s’observe depuis le matin de ce mercredi 30 août 2023 dans certaines artères de la ville touristique de Goma. C’est suite à l’appel à manifester lancé par des fidèles de l’église des Wazalendo, exigeant le départ de la MONUSCO.

Des tirs se font entendre dans certains quartiers dont Katindo, Ndosho, et majengo. Ces fidèles disent défendre la terre de leurs ancêtres.

Les éléments de la Police Nationale Congolaise/ville Goma déployés ont dispersé les adeptes de ce mouvement religieux ayant tenté de se rendre à la base de la MONUSCO.

« Certains jeunes voulaient descendre dans la rue se dirigeant vers le QG de la MONUSCO. Mais ils ont été dispersés. Chacun a pris sa direction dans la fuite», fait savoir un témoin.

La situation est toujours tendue dans la ville. Certaines indiscrétions parlent d’au moins 6 morts lors des altercations et une vingtaine de blessés.

Le maire de Goma avait pourtant interdit l’organisation de cette
manifestation. Notons qu’en juillet 2022, des manifestations anti-Monusco avaient éclaté au Nord-Kivu, causant une dizaine des morts.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu