Massacre de civils à Goma : deux responsables militaires aux arrêts

Articles les plus lus

Sur ordre du chef de l’État Félix Tshisekedi , une délégation interministérielle a été dépêchée à Goma au Nord-Kivu pour enquêter sur les tueries d’une quarantaine de civils lors d’une marche anti-monusco organisée le 30 août dernier.

Après audition des certains responsables des services de sécurité en ville de Goma, le chef de la garde républicaine et du commandant du 19ème régiment de cette partie du pays ont été arrêtés et déférés ce dimanche 3 août 2023
à l’auditorat militaire du Nord-Kivu.

Tout en présentant ses condoléances aux familles éprouvées, le vice Premier-Ministre Ministre de l’intérieur Peter Kazadi a appelé la population de Goma au calme, avant d’annoncer l’ouverture du procès des auteurs de ce crime dans les heures qui suivent.

La délégation interministérielle est composée du vice Premier-Ministre Ministre de l’intérieur, le vice Premier-Ministre de la Défense Nationale et anciens combattants, Ministre de la Justice, Ministre des droits Humains et de l’Auditeur supérieur des FARDC.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

ESU: des bourses d’études supérieures aux congolais par le Maroc

Des bourses d’études de trois cycles universitaires dans plusieurs domaines scientifiques ont été octroyées à la République démocratique du...

Les articles similaires

DrcActu