Tuerie des civils à Goma : Six militaires poursuivis pour crime contre l’humanité

Articles les plus lus

Le procès en flagrance en lien avec la tuerie d’une quarantaine de personnes qui manifestaient pour le départ de la force de la MONUSCO se poursuit dans la ville de Goma, Chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Six militaires dont un officier supérieur de la Garde Républicaine, présumés auteurs de cette tueries, ont été présentés à la barre ce mardi 5 septembre 2023.

Ils sont poursuivis entre autres pour crime contre l’humanité par meurtre, destruction méchante, incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline.

Pour ce mardi, l’audience a été caractérisée par un débat houleux entre d’une part, le ministère public et les avocats de la défense.

Le procès se déroule en présence des membres du gouvernement dépêchés d’urgence à Goma après cet incident malheureux. Il s’agit notamment de Peter Kazadi, vive premier Ministre chargé de l’intérieur, Jean-Pierre Bemba Gombo, Vice Premier Ministre chargé de la Défense et des anciens combattants, et Albert Fabrice Puela, Ministre des droits humains.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu