Après 72h de garde à vue, le journaliste Stanys Bujakera envoyé au parquet

Articles les plus lus

la commission qui enquête sur le meurtre de l’ancien Ministre Okende, le journaliste Stanys Bujakera est transféré ce lundi au parquet de grande instance de la Gombe. « Il a été transféré au parquet après avoir été en garde à vue pendant près de 72h », a déclaré Maître Hervé Diakiese, son avocat, avant de confirmer que les téléphones et l’ordinateur de son client ont été exploités par la police lors de son audition.

Il est reproché au directeur adjoint de publication du média en ligne Actualité.cd d’avoir propagé de faux bruits et diffusé de fausses informations pour un article publié par Jeune Afrique mettant en cause les renseignements militaires dans l’assassinat du député Chérubin Okende, « même s’il n’est pas l’auteur de l’article ».

La tension monte d’un cran. Après les réactions de plusieurs ambassades, Le Rassemblement des journalistes pour l’émergence du Congo (RAJEC) appelle à un point de presse, ce mercredi 13 septembre à Kinshasa.

« Nous sommes préoccupés d’apprendre le transfèrement de notre collègue Stanys Bujakera au parquet de grande instance après 3 jours de détention illégale et abusive à la police. Nous restons mobilisés pour défendre ses droits et obtenir sa libération », a-t-on appris de l’Association des correspondants internationaux en RDC, dont le détenu fait partie.

Strada

Nation

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu