Goma : les mouvements citoyens lancent un nouvel appel à la ville morte pour ce mercredi

Articles les plus lus

La colère ne retombe pas à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu en dépit des appels au calme. Les associations des mouvements citoyens ont annoncé une nouvelle journée ville morte ce mercredi 13 septembre en mémoire des « Martyrs » du 30 août dernier.

« Nous appelons la population de Goma à rester à la maison ce mercredi 13 Septembre et à ne pas envoyer les enfants à l’école pour pleurer les victimes de la répression sanglantes du 30 août », a dit dans une vidéo, Kambere Muhisa, activiste des mouvements citoyens en ville de Goma.

Les fidèles de la secte Wazalendo ont fait une déclaration pour réitérer leur détermination à observer une journée ville morte en mémoire de leurs compères tués le 30 août dernier par les éléments des forces armées de la République Démocratique du Congo.

Senga butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Nord-Kivu : un combattant ADF neutralisé par les FARDC à Lubero

L'armée congolaise engagée dans la traque contre les groupes armés, dont les ADF dans le territoire de Beni et...

Les articles similaires

DrcActu