Journée ville morte à Goma : le maire met en garde les organisateurs

Articles les plus lus

Après avoir suivi sur les réseaux sociaux l’appel à une journée ville morte ce mercredi 13 septembre à Goma capitale provinciale du Nord-Kivu, par des groupes de pression et mouvements citoyens, l’autorité provinciale a tapé le point sur la table.

Dans un communiqué officiel publié ce mardi 12 septembre, dont une copie est parvenue à drcactu.cd , le Maire de la ville , le commissaire supér principal Kapend Kamand Faustin a naturellement interdit, qu’il qualifie du jeu de l’ennemi, visant à brouiller les enquêtes en cours amorcées pour sanctionner les auteurs du massacre du 30 août dernier .

Le numéro un de la ville de Goma rappelle cependant , aux organisateurs l’article 4 de l’ordonnance présidentielle n°21/016 du 3 mai 2022 portant sur les mesures d’application de l’État de siège et invite la population à vaquer librement à ses occupations quotidiennes.

Lors de la manifestation anti-monusco organisée par la secte mystico-réligieuse dénommée Wazalendo, plusieurs personnes ont été tuées et des dégâts matériels enregistrés.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Foot : V.Club veut jouer la Coupe du Congo

Bien que jouant les play-offs de la Ligue 1, l’AS Vita Club pourra aussi participer à la prochaine édition...

Les articles similaires

DrcActu