Massacre de Goma: l’ordre de tirer a été donné par le colonel Mike Mikombe Kalamba

Articles les plus lus

L’ordre de tirer sur une cinquantaine d’adeptes d’un groupe mystico-religieux hostile aux Nations Unies tués au Nord-Kivu dans l’est de la République Démocratique du Congo, était donné par un colonel de la Garde républicaine jugé à Goma, a-t-on appris mardi lors du procès en fragrance.

« L’ordre de tirer sur les Wazalendo (résistants en swahili) était donné par le colonel Mike Mikombe Kalamba de la Garde républicaine » , a chargé le chef des renseignements militaires désigné sous le code MP002.

Et de poursuivre : « Après que le colonel Mikombe m’a demandé de quitter le lieu, il a ordonné à ses militaires de tirer. Il avait dit en swahili: +pika masasi+ « , a répété en insistant le témoin.

Dans sa réplique lors de cette audience publique, le colonel Mikombe a nié  » avoir donné l’ordre de tirer « , a-t-il dit à la Cour.

 » C’est moi qui ai crié à la radio que les tirs cessent. Quand j’avais vu que les négociations entre des officiers et ces adeptes traînaient, je suis venu leur dire de quitter parce que leurs vies étaient en danger. Quand je me suis retourné dans ma jeep, c’est en ce moment-là que j’avais entendu des tirs « , s’est-il défendu.

Le 30 août, une fusillade meurtrière avait eu lieu contre les adeptes d’une secte mystico-religieuse au quartier Ndosho, au centre ouest de la ville de Goma dans l’Est de la RDC. Les fidèles de cette secte tentaient d’organiser une marche pour exiger le départ de la.monusco.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu